Traductions et copywriting pour votre entreprise.

Traduction spécialisée

Diplômé en Marketing International & Langues, je traduis avant tout dans le domaine des affaires, de la finance, du marketing et du droit.

En savoir plus

Rédaction publicitaire

Si vous ciblez une audience internationale, il est plus rapide et plus rentable de faire rédiger vos contenus directement en anglais.

En savoir plus

Traduction automatique

En partenaire flexible, j’offre à mes clients un service de traduction automatique intelligent pour leur documentation courante.

En savoir plus

Traduction artistique

En spécialiste de la traduction créative, j’insuffle à vos textes publicitaires le même éclat en anglais que dans la langue originale.

En savoir plus

Les coiffeurs et les traducteurs ont bien plus en commun qu’on ne pourrait le penser.

Une fois qu’on a trouvé un coiffeur en qui on a confiance, on a tendance à vouloir le garder, même s’il est un peu plus cher ou toujours « overbooké ».
Pourquoi ? Parce qu’un professionnel qualifié nous permet de projeter une image de nous-mêmes qui nous correspond. Et nous évite bien des désagréments, comme celui de devoir porter un bonnet pendant les deux semaines suivant le malheureux incident.

Entre un traducteur et son client, c’est un peu la même chose. La traduction est un service, pas une marchandise.
Bien plus encore, c’est un partenariat : le client et le traducteur unissent leurs forces pour transmettre un message à une audience et susciter les mêmes émotions que dans la langue originale. Bien entendu, cela requiert un ensemble de compétences très spécifiques de la part du traducteur.
Fort de presque 20 ans d’expérience dans la traduction vers l’anglais, je suis le partenaire de choix d’un large éventail de clients qui s’étend des compagnies d’assurance aux hôtels de ventes philatéliques.
Que ce soit après une coupe de cheveux ou une traduction, on ne doit jamais vous demander d’un ton horrifié : « Mon Dieu, mais qui est-ce qui vous a fait ça ?! ».

Qu’est-ce qui fait un bon traducteur ?

C’est une question que les clients me posent souvent.
Hormis la ponctualité, la fiabilité et un minimum de bon sens – sans parler de la disposition à sacrifier un précieux espace sur leur site web pour répondre à des questions comme celles-ci ! –, voici ce qui, selon moi, distingue les bons traducteurs :

Les compétences rédactionnelles sont la priorité n °1 : un traducteur doit posséder les mêmes compétences rédactionnelles et la même plume qu’un journaliste ou tout autre rédacteur professionnel. Lorsque j’évalue des collègues traducteurs, la première chose à laquelle je fais attention, c’est leur style : ils doivent écrire dans un anglais élégant et naturel. Car c’est à l’œuvre que l’on reconnaît l’artisan.

Sensibilité culturelle : en plus d’en maîtriser parfaitement la langue, un traducteur doit être familiarisé avec la culture du pays en question. Sinon, toutes les subtilités culturelles d’un texte risquent d’être balayées avant même d’atteindre le public cible.

Un bon traducteur se voit comme un partenaire : il doit veiller aux intérêts du client au-delà de la simple traduction. Par exemple, en attirant son attention sur d’éventuelles fautes de frappe ou de grammaire, sur la question des droits d’auteur ou sur des termes potentiellement offensants dans le texte source. Et en se servant d’un outil prodigieux et hélas, souvent méconnu : le point ! Le « full stop », comme on l’appelle en anglais, permet de transformer une phrase longue et redondante en trois petites formules efficaces et concises.

Un bon traducteur connaît ses limites : si je suis parfaitement à l’aise dans mes domaines de spécialité, je préfère décliner les demandes de traduction traitant de sujets qui dépassent ma compréhension. Comme la médecine, la mécanique ou le concours de l’Eurovision.

Méfiez-vous d’un traducteur qui ne pose pas de questions : il n’est pas rare en traduction de se heurter à une formule trop vague ou ambiguë. Un traducteur non qualifié aura tendance à deviner, à interpréter, en espérant que « cela passe ». Un bon professionnel pose des questions.

Ce qu’en disent mes clients :

Ian est l’un de mes traducteurs favoris pour l’anglais depuis 2008. En raison d’un solide bagage technique en économie et en finance, il constitue, depuis le début, un partenaire de choix, sûr et compétent, pour la traduction des documents commerciaux importants, des procès-verbaux et des présentations de mes principaux clients.

Angela Sanchez, semantica

Étant donné que nous avons des clients dans le monde entier, nous avons décidé d’engager un copywriter pour la rédaction, directement en anglais, de nos communiqués de presse et des contenus de notre site Web. Ian nous a été vivement recommandé pour ce travail – et s’occupe désormais également de nos traductions !

Jan Lepold, Orchestral Tools

Un de mes collègues me dit régulièrement qu’il trouve que les traductions anglaises sont même souvent mieux écrites que ses propres articles en allemand, la langue originale. C’est pourquoi nous faisons toujours confiance aux compétences rédactionnelles et linguistiques de Ian pour la traduction de nos textes artistiques.

Priska Pasquer, Galerie Priska Pasquer

Demandez-moi conseil.

Merci de votre message. Il a été correctement envoyé.
Un ou plusieurs champs n’ont pas été correctement renseignés.